Pétasite – La plante médicinale
  • Pestwurz ist eine Heilpflanze bei Migräne

Pétasite – La plante médicinale

La pétasite, est une une plante médicinale européenne traditionnelle, riche d’une longue tradition.

Le nom Petasites dont les feuilles de pétasite faisaient penser à chapeau à large bord (Petasos en grec), vient du médecin Dioscoride (1er siècle). Dans la Grèce antique, la pétasite était utilisée pour soigner les inflammations, les ulcères et les plaies.

Au Moyen âge, la plante servait de remède contre la peste grâce à son action sudorifique, d’où son nom. Le terme anglais «butterbur» vient d’une tradition en Angleterre qui consistait à envelopper les morceaux de beurre en été dans des feuilles de pétasite pour les protéger des températures chaudes.

Fiche médicale de la plante médicinale pétasite

Nom scientifiquePetasites hybridus, butterbur en anglais
Appartient à la famille des composacées
OrigineEurope du Nord et Europe centrale, Amérique du Nord, certaines régions d’Asie
Période de floraison De mars à mai
Période de récoltesPrintemps et automne
Vertus curativesAnalgésique, anti-inflammatoire, antispasmodique, relaxant
IndicationsMigraines
Des études précises n’étant pas disponibles, la pétasite ne doit pas être prise pendant la grossesse et l’allaitement
Efficacité particulièreEfficacité pour combattre les migraines démontrée seulement pour un extrait spécial de la plante, mais pas pour les préparations homéopathiques
Heilpflanze Pestwurz (Petasites hybridus)
La plante médicinale pétasite

La pétasite : Feuilles et fleurs caractéristiques

La pétasite (Petasites hybridus) pousse principalement en Europe du Nord et Europe centrale, en Amérique du Nord et certaines régions d’Asie. La plante aime les zones humides et pousse de préférence sur les berges des fleuves, les plaines et les forêts humides.

Entre mars et mai, elle produit des spadices de couleur vive rougeâtre de fleurs qui s’enroulent autour des tiges de fleurs en forme de grappes et deviennent des spadices de pétasite sous l’aspect que nous connaissons en général, une fois le stade de maturité atteint.

Après la période de floraison, cette plante remarquablement vivace préserve encore sa très grande efficacité. Les feuilles poussent ensuite pour atteindre une taille impressionnante allant même jusqu’à 60 centimètres ! Les randonneurs et les bergers l’utilisent lors des journées chaudes pour se protéger du soleil. Même le nom scientifique de la plante rappelle cette utilisation toute particulière. Le nom petasos vient du grec et désignait à l’époque «chapeau de berger».

Pétasite – Ses vertus curatives sont dans les racines

Les gens ont su reconnaître très tôt les parties de la plante de la pétasite (Petasites hybridus) ayant des vertus curatives. Comme son nom l’indique, ses feuilles sont également utilisées dans le traitement des rhumes de foin particulièrement dans le rhizome, mais aussi dans la fabrication de médicaments.

Les récentes études approfondies de la vieille plante médicinale ont permis d'établir sans équivoque le potentiel thérapeutique élevé de la pétasite.

C’est pourquoi elle est l’une des plantes médicinales faisant l’objet de recherches intenses. Plusieurs études sur la prophylaxie de la migraine ont été réalisées avec un extrait spécial breveté (gélules Petadolex).

Une prise régulière peut considérablement réduire les crises de migraine.

Les extraits de la pétasite, une formule moderne et de haute qualité

Grâce aux méthodes d’extraction complexes et également modernes, les effets néfastes du vieux remède ont pu être définitivement exclus. Dans son état naturel, la pétasite contient des substances (alcaloïdes de pyrrolizidine) ayant des effets potentiellement toxiques sur le foie. Ces effets sont éliminés grâce à un procédé novateur inspiré de marques spécifiques.

La plupart des usages traditionnels de la pétasite (Petasites hybridus) ont des effets secondaires, voire des complications graves, par exemple chez les personnes souffrant de colique rénale, d’asthme, d’incontinence urinaire et de crampes menstruelles (dysménorrhée) et nécessitent encore davantage de recherches cliniques.

L’efficacité de la pétasite pour combattre les migraines (prophylaxie), maux de tête, le rhume des foins et les symptômes asthmatiques liés, est prouvée.

Les personnes qui veulent réduire leurs crises de migraine avec de la pétasite, selon les indications dans les lignes directrices médicales spécialisées, doivent choisir un extrait à base de plantes efficace. Parfois, il y a confusion avec les préparations homéopathiques à base de pétasite. Ces formules ne contiennent l’ingrédient actif qu’à une proportion très infime (Exemple : La formule homéopathique D6 correspond à un niveau de dilution de 1:1.000.000) et ne peuvent pas donner les résultats thérapeutiques escomptés pour combattre la migraine.